Jeudi 12 Octobre, 2017

(JORT) du 11 octobre 2017. N ° 122.)

5 mois après le lancement officiel et la création de notre association Tunisian Talents United Association (TTU), (Talents Tunisiens Unis) nous avons l’honneur de vous faire part de l’accomplissement des objectives de notre premier atelier qui a eu lieu le Lundi 2 Octobre 2017, dans un hôtel de la banlieue Nord, sous le thème :

« Tunisia Energy Governance

Challenges & Opportunities »

Une quarantaine de Tunisiens de dimension internationale, ont activement participés à cet atelier. Ils sont venus des trois continents (Amérique du Nord, Europe et Moyen Orient) et de Tunisie, afin de partager leurs expériences, leurs savoir-faire dans le domaine de l’énergie qui est un des secteurs les plus stratégiques en Tunisie. Il n’y a pas de développement durable (économique, social et environnemental) sans la durabilité de l’énergie.

Cet atelier a rassemblé sous forme d’invitations, d’éminents participants, y compris de jeunes talents prometteurs dotés d’expériences riches et diversifiées et d’une expertise sans faille dans le secteur de l’énergie et aussi dans les domaines associes tel que les finances, l’investissement et les ressources humaines. Ils ont particulièrement focalisé leurs efforts sur la gouvernance dans le secteur de l’énergie et les bonnes pratiques de cette gouvernance.

Le programme de l’atelier (disponible encore sur notre site) a su par ailleurs capter l’attention et l’intérêt de l’ensemble des talents Tunisiens présents. Il a fait l’objet de deux parties distinctes : La matinée été consacrée à des présentations touchant l’état des lieux du secteur de l’énergie, la Vision et la Stratégie 2030 de la Tunisie, et un panel sur les défis et opportunités de la bonne gouvernance. Quant à l’après midi quatre comités se sont réunis indépendamment : 1) La sécurité de l’approvisionnement ; 2) La gestion de la demande, 3) Les investisseurs ; 4) Le capital humain et compétences, ont discutes les défis du secteur et suggérer des solutions.

Mr Mohamed Ali Khelil, Directeur General au Ministère de l’Energie, Mines et Energies Renouvelables, a présenté la vision et la Stratégie Energétique 2030 de la Tunisie et a mis l’accent sur la relance des activités pétrolières pour accroitre la production nationale des hydrocarbures et l’importance des énergies renouvelables pendant la transition énergétique pour atteindre 30% en 2030.  De son côté , Madame Afef CHACHI épouse TAYARI, Directrice de l’Observatoire National de l’Energie et des Mines, a présentée la progression vers une meilleure gouvernance de l’énergie en Tunisie.  La mise en line de la plateforme “open data” en étant un exemple. D’autres étapes sont prévues. Il en a résulté un meilleur classement pour le secteur des hydrocarbures, rang 26 parmi les 89 états évalués avec une note de 56 points sur 100 par « Natural Resource Governance Institut (NRGI) »

Parmi les solutions d’améliorations suggérées par les participants aux comités de travail de l’atelier, la plus commune est la création d’un organe (agence par ex)  pour la réglementation et le contrôle du secteur de l’énergie, un organe qui se voudrait avant tout, indépendant du gouvernement.

Le prochain atelier de TTU est programmé, a la fin du mois de Janvier 2018 sur le Capital Humain, Compétences et Leadership dans tous les secteurs économiques de la Tunisie.